Témoignages sur les injustices

Beaucoup de personnes veulent intégrer la fonction publique car elles ne pensent qu’aux avantages que peut offrir le statut de fonctionnaire. Elles envient souvent les fonctionnaires sans réellement connaître leur quotidien.  Or un fonctionnaire tout comme un salarié classique est avant tout une personne qui passe du temps dans un lieu donné ,dans un but de fournir un travail pour lequel  elle est rémunérée. Tout comme dans le public , les conditions de travail peuvent être agréables ou tout simplement difficiles. Oui les fonctionnaires aussi peuvent parfois vivre des injustices au travail. Je te présente donc le témoignage d’une personne qu’on appellera “Fabienne” . Au delà de son vécu n’oublie pas que ce témoignage a  pour but principal de faire  connaitre la fonction publique, d’aider ceux et celles qui veulent devenir fonctionnaires.

Je suis adjointe administrative affectée à la Préfecture de Police à Paris. Je travaille à la DRH, où je suis gestionnaire paie des fonctionnaires de police. Notre service est souvent appelé également “comptabilité”.

Nous sommes 12 personnes dans ma section, dont un chef de section (secrétaire classe supérieure) et son adjoint (secrétaire classe normale). Chacun a un portefeuille d’environ 700 agents.

Notre rôle est de passer de “mouvements de paie” sur le logiciel dialogue, partie finances. On traite financièrement les arrêtés que la gestion nous envoie : nous prenons en paie les nouveaux affectés, les nouveaux arrivés, nous payons les primes, le SFT, nous gérons les mutations, les congés maladies, détachements, temps partiels, congés parentaux, tout cela au niveau financier. On fait beaucoup de contrôle pre- et post paie.

On travaille en étroite collaboration avec la DRFIP. En finances, nous sommes “ordonnateurs” de la paie, la DRFIP eux ils sont les “comptables”. Les paies sont traitées en avance. Par exemple en juin on travaille sur la paie de juillet, car la DRFIP en juin est en train de vérifier les documents justificatifs que nous avons fournis concernant la paie de juin, pour validation.

Tout cela nous amène à  constater des trop-perçus et nous faisons alors des  rappels aux agents,. Parfois les arrêtés sont reçus trop en retard. C’est pour cela que nous rédigeons également des courriers à adresser aux fonctionnaires pour leur information.

Dans l’avenir la fusion de la partie RH et paie est fortement envisagée. Un agent serait donc amené à gérer la carrière et paie de l’agent. Cela est déjà fait dans d’autres administrations. 

Je voulais également faire part des injustices que j’ai pu constater dans mon administration.

Pour faire un résumé, sinon j’aurai trop à dire :

-Primes de fin d’années données “à la tête” et pas aux agents qui travaillent et qui le font bien.

-Agents de catégorie C qui prennent plus de responsabilités que les chefs de section.

-Agents qui “abusent” des arrêts maladies, des fois plus d’un an d’arrêt maladie. Même si je ne connais pas la situation personnelle de tous les agents, pour certains JE SAIS clairement que c’est de l’abus car ‘l’administration ne fera rien’.

-50% des agents doivent être  présents pendant les vacances mais malheureusement , ce principe  ne s’applique pas à tous les services. 

Si toi aussi , tu as envie de contribuer à mieux faire connaitre la fonction publique et le travail des fonctionnaires , évoquer des injustices que tu as pu vivre, ou au contraire partager avec nous la brillante carrière que tu as pu mener  dans la fonction publique, contacte moi à blog@deploie-toi.com.

N’oublie pas de nous dire ce que ce témoignage t’a apporté.

Inscris-toi à notre newsletter pour ne rien rater en cliquant ici

Affections!

Facebook Comments
4/JJ5aAxXEKKnYI6cboMmQb5VTUbNdb24sRwJFVXu7sZM
Réussir son oral

Rejoins-nous

Ne loupe pas l'occasion de recevoir des ressources qui te permettront de te déployer!

Bravo!